Table ronde 14 décembre 2018 : Espaces, pouvoirs, politiques publiques

Table ronde organisée par Marylène Lieber (résidente 2018-2019 de l’IEA de Paris / Université de Genève) et Karine Duplan (Université de Genève) et Camille Schmoll (Paris Diderot / IUF), avec le soutien de l’Action structurante PluriGenre de l’Université Paris Diderot, de l’Institut Universitaire de France, de l’IEA de Paris et de l’Université de Genève.

Présentation

Cette table ronde interdisciplinaire s’intéresse aux relations entre espaces, circulations et politiques publiques au prisme des rapports de pouvoir. Elle a pour objet d’interroger les formes de différenciation et de hiérarchisation produites dans l’accès aux espaces publics et à la mobilité à différentes échelles. Elle choisit de mettre en avant les travaux de jeunes chercheur.e.s issu.e.s de des études genre, tout comme des études migratoires ou encore de l’urbanisme et l’aménagement.

Intervenant.e.s :

Discutantes : Amélie Le Renard (sociologue, chargée de recherche au CNRS, CMH) et Rachele Borghi (MCF en Géographie, Sorbonne Université, collectif Zarra Bonheur)

  • Lucile Biarrotte (Université Paris-Est Créteil) : « Dimensions implicites et explicites du genre dans les pratiques et cultures des urbanistes français »
  • Daphné Caillol (Université Paris Diderot) : « Trajectoires et négociations des migrantes domestiques dans la ville d’Amman : processus spatiaux et sociaux »
  • Florent Chossière (Universite Paris-Est Marne-la-Vallée) : « Pour une approche intersectionnelle des pratiques de l’espace public : le cas des demandeur.se.s d’asile LGBT en région parisienne »
  • Amel Harfouche (Université Paris Nanterre) : « Femmes et espaces publics en Algérie : les conséquences de quinze années de terrorisme »

⚠ La table ronde se tiendra à l’Université Paris Diderot (Bâtiment Olympe de Gouges, Salle 870) – Inscription avant le 12 décembre