Conférence-discussion, P7, 27 novembre. Giulia Sissa (UCLA) : L’expérience érotique entre technique et nature. De la sexualité à la sensualité

L’ARS PluriGenre et le laboratoire ANHIMA ont le plaisir de vous inviter à la conférence de

Giulia Sissa, University of California, Los Angeles

L’expérience érotique entre technique et nature. De la sexualité à la sensualité.

La conférence sera suivie d’une discussion avec Florence Gherchanoc (ANHIMA/GHES), Guiomar Hautcoeur (CERILAC/LAC) et Victor Vuilleumier (CRCAO/LCAO) de l’université Paris Diderot.

Mardi 27 novembre 2018, de 17h à 19h.

Université Paris Diderot, bâtiment Sophie Germain, amphi Turing (sous-sol), Place Aurélie Nemours, Paris 13.

Entrée libre

Historienne du monde grec antique et philosophe italienne, Giulia Sissa est actuellement professeure de Classics et de Sciences politiques à UCLA. Elle a mis au centre de son travail les liens épistémologiques entre histoire ancienne et questions contemporaines. Ses recherches abordent notamment dans cette direction le féminisme, la sexualité, le corps et la culture érotique, l’addiction, également les relations entre genre, philosophie, démocratie et pensée utopique chez les Anciens. Parmi ses publications :  Le corps virginal. La Virginité féminine en Grèce ancienne(1987), L’Âme est un corps de femme(2000), Sexe et Sensualité. La culture érotique des anciens, (2011) et La jalousie : une passion inavouable(2015)